> Comment ca marche? > Systeme Scolaire Americain


De la maternelle au lycée, les grandes lignes du système scolaire américain.

1/ Le Kindergarten : premiers pas vers l’Elementary School

Aux Etats-Unis, l’école publique obligatoire commence avec le Kindergarten (équivalent de la grande section de maternelle en France). Le Kindergarten constitue donc la première année de l’Elementary School, qui est fondamentale car votre enfant y apprendra les bases de la lecture et des mathématiques.

Quel âge ?

Attention, première différence notable avec la France : aux Etats-Unis , l’enfant doit avoir 5 ans révolus au 1er septembre (et non pas au 31 décembre) de l’année de Kindergarten, à défaut de quoi, il sera soit rétrogradé en pre-K, soit admissible dans une école privée qui peut déroger à cette règle (il en existe).

Petite journée

Seconde différence importante: le programme se déroule sur la demi-journée, en général de 8h30 à 14h, ce qui signifie que si l’école est gratuite, la garderie disponible après ses heures est quant à elle payante !

Les sorties scolaires

Le Kindergarten, c’est bien sûr le début des « Field trips », c’est-à-dire des sorties scolaires organisées sur la journée par les enseignants moyennant quelques dollars. Vous pouvez d’ailleurs y être chaperon, si vous avez rempli au secrétariat de votre école, les formulaires et les conditions du volonteering, procédure assez formaliste avec une prise d’empreintes digitales et une vérification de votre casier judiciaire… on ne plaisante pas avec la sécurité aux Etats Unis.

Le bon déjeuner-maison : la Lunch Box

Le Kindergarten, c’est aussi la confection au petit matin de la fameuse Lunch Box, à moins que vous n’optiez pour la solution plus risquée de la Cafétéria de l’école…

Le bel uniforme

Le Kindergarten, c’est enfin l’uniforme. Eh oui, tous les petits écoliers américains, toutes catégories sociales confondues ont un « dress code » : généralement un polo aux couleurs et au sigle de l’école, et un bermuda ou jupe/chasuble pour les demoiselles. Vous n’y couperez pas, c’est obligatoire… et tellement plus simple pour tout le monde finalement. Les mécontents de cette uniformisation des tenues scolaires sont souvent des Français nouveaux arrivants, malheureux de laisser toute la semaine au placard, les jolis habits achetés en coûteux euros.

2/ Du 1rst Grade au 5th Grade : l’Elementary School

L’école élémentaire se déroule sensiblement de la même manière aux Etats-Unis qu’en France. Une particularité toutefois dans le système public américain: à la fin du 3rd Grade (CE2), l’examen du FCAT (The Florida Comprehensive Assessment Test®) est un test standardisé qui vient évaluer les connaissances générales de votre petit génie et qu’il faut réussir pour passer dans la classe supérieure. Même examen à la fin des 4th et 5th Grade…

Rassurez-vous, il existe une session de rattrapage en août pour ceux qui n’étaient pas en forme à la première session qui a lieu en février/mars.

3/ Du 6th Grade au 8th Grade : la Middle School

Un parcours individualisé

Le mode de fonctionnement de la Middle School est plus flexible qu’en France. Ainsi, on ne fonctionne pas par classe mais par année et par niveau.

  • Explication : Si votre enfant est en 7th (5ème) et qu’il a un niveau en mathématiques évalué à celui d’un 8th grade (4ème), il suivra les cours de maths en 8th grade. L’élève suit ainsi un parcours plus individualisé.

Les matières générales et en option

Les matières générales sont obligatoires, mais votre collégien aura aussi les « electives », une série de matières optionnelles proposées et choisies selon ses goûts : la chorale, l’orchestre, les langues étrangères, l’art, l’informatique, la couture…

Des journées bien remplies

La Middle School débute tôt le matin – parfois à 7h30 ! Et les cours s’arrêtent vers 15h.

Un conseiller ( “counselor”) est à la disposition des élèves et de leurs parents pour les guider dans ce parcours scolaire. Il est aussi la personne idéale pour aiguiller sur le choix des matières optionnelles.

A savoir :

  • Si votre enfant arrive en cours d’année, il devra passer un examen afin que l’école évalue son niveau.
  • Contrairement aux idées reçues, le niveau de maths est plutôt élevé. Ne vous affolez donc pas si votre enfant est rétrogradé à son arrivée…

4/ Du 9th Grade au 12th grade : La High School

Le lycée, programme et fonctionnement

La High School dure 4 ans : 9th, 10th, 11th, 12th grades (Troisième, Seconde, Première et Terminale) avec un fonctionnement similaire à celui de la Middle School.

Les élèves choisissent certaines matières en fonction de leur orientation plutôt scientifique ou littéraire. Une fois encore, le Conseiller peut aider votre teenager à choisir les cours en fonction de l’orientation qu’il voudra prendre plus tard.

Bac ou pas Bac ?

En fin de 12th grade, les élèves ne passent pas d’examen équivalent à notre Baccalauréat. En revanche, ils reçoivent un « High School Diploma », qui valide la réussite et le suivi des quatre années de High School. Ce diplôme n’est pas reconnu en France.

  • Le bac international

Jusqu’alors, il était donc conseillé de passer le baccalauréat international (IB), ce programme éducatif fondé par une fondation internationale, reconnu et respecté par les plus prestigieuses universités dans le monde.

Même si l’IB n’est l’équivalent du Bac francais, son diplôme est reconnu par certaines écoles et universités françaises et il octroie des crédits nécessaires à l’entrée en université américaine. Plus d’infos sur l’IB sur leur site officiel : Lien vers suite internet externe IBo.org

  • Le bac franco-américain

Désormais, depuis 2009, il existe (encore en théorie) le Bac franco-américain (BFA) qui est reconnu par l’éducation nationale française et qui a valeur d’un bac “normal” permettant l’entrée en université en France.

Le BFA est ainsi une troisième option disponible pour les élèves avec le bac traditionnel et le bac international (IB). Plus d’infos sur : Lien vers suite internet externe Education.gouv.fr

Bon à savoir pour être dans le coup :

Votre teenager sera surnommé :

  • « Freshman » en 9th grade
  • « Sophomore » en 10th grade
  • « Junior » en 11th grade
  • « Senior » en 12th grade

L’entrée au lycée américain

La High School aux Etats-Unis, comment ça marche ?

Coincé entre le collège et l’enseignement supérieur, le lycée (ou « High School ») accueille les enfants du 9th au 12th grade, c’est-à-dire de 14 à 18 ans environ. Votre ado a 13 ans et toutes ses dents ? Il est temps de pénétrer dans la jungle des inscriptions, des moyennes et des choix de l’école dans laquelle il va étudier pendant 4 ans ; voici quelques infos pour choisir et intégrer sa future « high school » et devenir un lycéen américain.Le lycée – Qu’est ce que c’est ?
L’entrée au lycée américain

L’école secondaire, une préoccupation première

Selon les Etats, l’école est obligatoire jusqu’à 16, 17 ou 18 ans et le lycée détermine dans quelle université ou quel « college » l’adolescent peut continuer ses études. Le choix et l’intégration d’un lycée de qualité reste une préoccupation importante pour les familles, à peine l’enfant s’est assis sur les bancs du collège.

La période lycéenne est divisée en 4 années : d’abord la Freshman year (9th grade), ensuite la Sophomore year (10th grade), la Junior year (11th grade) et enfin la Senior year (12th Grade). Le Lycée se termine généralement par un Senior Prom, le fameux bal de promo. A cette occasion, les étudiants reçoivent leur diplôme de fin d’études secondaires lors d’une cérémonie de « graduation » et voient leur « senior portrait » trôner dans le « yearbook ».

Un lycée, des lycées

Aux Etats-Unis, il existe différentes sortes de High Schools, notamment :

  • General high school : Lycée traditionnel ;
  • Magnet schools : Ecoles publiques qui proposent des programmes spécifiques ou des curriculum un peu différents et avancés, et dont le niveau est souvent plus élevé et les programmes qualifiés d’ « excellents ». Les écoles internationales sont souvent Magnet puisqu’elles proposent un programme double (américain et d’une autre langue).
  • College preparatory high school : L’équivalent des classes préparatoires en France ;
  • Vocational schools (VoTech) : Ecole professionnelle où les élèves sont formés pour un métier particulier ;
  • Special high school et Alternative high school : Lycées alternatifs au système traditionnel qui proposent des cours et des classes adaptés aux élèves avec des besoins particuliers.

L’Université américaine – comment ça marche ?


À la base, le coût des études aux USA est élevé

  • C’est la première partie du postulat sur lequel est bâti le mythe. Et cette première partie est vraie : l’université américaine coûte cher. Les frais de scolarité annuels, par étudiant, s’étalent, selon les universités, entre 15 000 et 50 000 dollars (parfois même un peu plus dans le cas des institutions privées les plus prestigieuses). Ces frais n’ont d’ailleurs cessé d’augmenter depuis 30 ans, et ce de façon drastique, pour atteindre aujourd’hui une moyenne de 18 000 $ par étudiant (pour les cours — "College Board" — et de 26 000 $ pour les cours et le logement). Ce coût est élevé en raison principalement :
    > des moyens énormes mis à la disposition des élèves (tant au niveau pédagogique qu’au niveau des infrastructures,
L’Université américaine – comment ça marche ?

L’Université américaine – comment ça marche ?

Fonctionnement et bons plans pour démarrer la fac du bon pied.

L’enseignement supérieur américain fait rêver, mais il s’organise. Avec un système éducatif spécifique, des différences importantes entre le Public et le Privé, et le coût considérable qu’elle implique, la fac en version US mérite une journée « portes ouvertes » pour mieux en comprendre l’accès et le fonctionnement. Terminologie de l’universitaire américain, moyens de financement, choix des matières…, voici ce qu’il faut savoir sur l’Université aux Etats-Unis.

High School, College, University… Quelle différence ?

A leur sortie de la middle school (4ème en France), les collégiens entrent au Lycée (High School) où ils étudient 4 ans.
Chaque étudiant passe ensuite le SAT qui teste la lecture, les mathématiques, et l’écrit, ou le ACT pour l’anglais, les maths, la lecture et les sciences.

Undergraduate, fais ce qu’il te plaît…

L’école est obligatoire jusqu’au Lycée, et un élève peut ensuite choisir de s’inscrire au College comme undergraduate pendant 4 ans afin d’obtenir un Bachelor Degree (BA pour Arts, BS pour Sciences).

A la différence de la France, un adolescent n’a pas à faire un choix quasi définitif quant à son orientation professionnelle dès le lycée ; le choix de matières en undergraduate school ne définit pas nécessairement la voie empruntée plus tard. Un étudiant peut donc étudier l’astronomie ou l’anthropologie comme « major » en undergraduate school mais intégrer par la suite une école de droit. Chaque adolescent peut ainsi changer de major autant qu’il le souhaite, afin de prendre le temps d’explorer les potentiels de son soi-intérieur.

Graduate, il faut choisir

A la graduate school, un étudiant choisit la major qu’il va étudier et peut obtenir un Master Degree après 2 ans d’études, et même ensuite un PhD (Doctorat) s’il souhaite continuer.

Attention, il est toutefois possible d’intégrer les écoles de Droit, Médecine et Business directement après l’undergraduate school, sans faire un Master.

Vient ensuite le moment tant attendu de la Graduation : le fameux jeté du Mortarboard célèbre en effet l’achèvement de la scolarité américaine… et un grand moment d’émotion et de fête.

Public vs Privé

Une première particularité américaine est que le système fédéral permet à chaque Etat de décider de sa propre politique. Une école publique reçoit des fonds de la part du Gouvernement de l’Etat dans lequel elle se situe, ce qui permet aux étudiants de ce même Etat de payer des frais de scolarité, ou « tuition », moins élevés que s’ils allaient dans une école située dans un autre Etat ou dans une institution privée.

Les écoles privées – dont certaines sont religieuses – ne reçoivent pas d’aide étatique ; elles ne sont en revanche pas sujettes aux régulations gouvernementales de l’Etat. La tuition de ces écoles là est cependant bien plus élevée – véritable investissement qui se chiffre en dizaine de milliers de dollars pour une seule année.

Le budget

Comment financer ses études sur le sol américain ?

Bourses et subventions

Pour tout savoir sur les bourses d’études américaines, lisez notre article à ce sujet.

Il y a trois principaux systèmes d’aide financière :
– les bourses (scholarships),
– les subventions (grants) et
– les emprunts (loans).

Les bourses et les subventions ne sont pas remboursables, contrairement aux emprunts. Leur différence réside dans la source dont provient l’argent ; pour les bourses, c’est de l’école même ou bien de donneurs privés (qui donnent généralement leur nom à la bourse), et pour les subventions, c’est de l’Etat ou de la part d’institutions.

Les bourses sont attribuées suivant les besoins de l’élève, ses mérites ou encore son appartenance à une certaine catégorie d’individus (mères célibataires, les membres d’une minorité ethnique, les familles en extrême difficulté financière).

Chaque école gère ses propres ressources, il y aura donc des bourses attribuées pour les élèves en école d’ingénieur, de droit, de médecine, d’aviation…

Les établissements se fondent sur les résultats académiques de l’élève bien sûr, mais aussi sur son engagement auprès d’associations, sa qualité de sportif de haut niveau ou ses habilités artistiques. Certaines écoles sont de véritables dénicheuses de talents potentiels, ce qui cultive une ambiance compétitive.

Si l’on ne vient pas vers vous, vous pouvez toujours en faire la demande – le plus tôt est le mieux – et les critères de qualification sont assez rigides. Il est conseillé d’aller vérifier auparavant sur le site de l’établissement s’il offre bien des bourses.

Les subventions sont quant à elles octroyées par l’Etat ou des institutions. Tout élève américain doit d’abord compléter le formulaire FAFSA (
Toutes ces informations concernent les étudiants américains (

la vie étudiante américaine) ayant les visas nécessaires pour étudier sur le sol américain. Pour les étudiants étrangers, il est recommandé d’aller sur le site de la future université afin d’en étudier les conditions. Un des programmes d’aide financière les plus connus est Fulbright, voir plus d’infos sur le site Fulbright.State.gov.